Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des ergothérapeutes en Isère

Une étude de la fondation mederic alzheimer: les orthophonistes

17 Juillet 2011 , Rédigé par ergo38 Publié dans #maladie d'alzheimer

 Etude de la Fondation Médéric Alzheimer sur les orthophonistes 

8 sur 10 rencontrent des difficultés dans la prise en charge de cette maladie

La Fondation Médéric Alzheimer, avec la Fédération nationale des orthophonistes et l’Unadréo (Union nationale pour le développement de la recherche et
de l’évaluation en orthophonie) a enquêté auprès des 15 370 orthophonistes de France. Près d'un sur trois a répondu soit 4 262
réponses
.

Enseignements 
- les orthophonistes ayant répondu son des femmes à 95 %, d'âge moyen de 43 ans. Elles exercent en libéral à 89 %.
- Plus de Six répondants sur 10 sont intervenus auprès de malades Alzheimer, dont une moitié dans le mois précédant l’enquête, auprès de 4 à 5 malades Alzheimer chacun en moyenne. Un tiers des personnes malades étaient à un stade léger de la maladie, 44% à un stade modéré, et 23% au stade sévère.
- 80 % des orthophonistes réalisent fréquemment des évaluations de la parole et du langage ou des fonctions cognitives. Pour les premières, l’outil d’évaluation privilégié est le MT 86 (protocole Montréal-Toulouse 86), et pour les secondes la BEC 96 (batterie d’épreuves standardisées pour estimer le fonctionnement cognitif).
- Près de Sept orthophoniste répondants sur 10 utilisent une approche cognitive ou cognitivo-comportementale et plus d'un tiers l’approche écosystémique. Différentes approches peuvent se chevaucher pendant un certain temps.
- Six sur dix interviennent auprès de l’entourage familial des personnes malades, pour expliquer la maladie ou l’adaptation des comportements vis-à-vis de la personne malade.
- Les relations avec les médecins traitants ou les médecins coordonnateurs ne sont jugées bonnes que par 34 % et 36 % des orthophonistes.
- 8 répondants sur dix rencontrent des difficultés dans la prise en charge des malades Alzheimer (manque d’accès aux résultats médicaux principalement, état de dépendance de la personne…)

A lire sur la lettre N°20 de l'Observatoire de la Fondation Médéric Alzheimer, les témoignages des orthophonistes qui "montrent l’utilité et les bienfaits de leur accompagnement pour maintenir les capacités de communication des personnes malades. Ils soulignent néanmoins leur
conscience aiguë des limites de leur prise en charge, et font part de leurs questionnements éthiques".

 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article